Soutenez le PS

Adhérez au PS

L’UMP s’attaque aux bi-nationaux

Au nom de la Fédération des Français à l’Etranger du Parti Socialiste, j’exprime ma plus vive indignation à la suite des propos du député UMP Claude Goasguen ce matin dans La Croix en faveur d’une limitation de la binationalité et des droits politiques des binationaux. La position de Claude Goasguen, qui inclut le projet de créer un fichier des binationaux, est irresponsable et honteuse au regard de la tradition républicaine. Jusqu’à quel point l’UMP est-elle prête à braconner sur les terres du Front National à des fins bassement électorales ?

Il n’existe pas différentes catégories de Français, mono-nationaux d’un côté et binationaux de l’autre. Il n’existe que des Français, à égalité de droits et de devoirs. Le principe d’égalité au cœur de la République ne s’accommode d’aucune forme de discrimination que ce soit. La bi-nationalité est une réalité, une richesse culturelle et une ouverture au monde. Dans un foyer binational, l’on ne choisit pas une culture et une nationalité par rapport à l’autre. L’une et l’autre se vivent pleinement.

Un enfant franco-espagnol est français en France et espagnol en Espagne. Vouloir l’empêcher de vivre sereinement ses deux nationalités, le ficher et le priver de ses droits politiques une fois devenu adulte défie l’entendement. Notre pays compte des millions de binationaux, parmi lesquels plusieurs centaines de milliers vivent à l’étranger. Ils doivent être écoutés, représentés et défendus au lieu d’être pointés du doigt, jetés à la vindicte populiste et discriminés.

Communiqué de Pierre-Yves Le Borgn’, Premier Secrétaire Fédéral, Fédération des Français à l’Etranger

3 commentaires

  1. par GROSS BERNARD - 15 mai 2011 à 19 h 58 min

    les binationaux devront-ils porter une étoile et de quelle couleurs? ; pour permettre aux croisés de M. le Ministre de l’Intérieur de mieux repérer les « pas-sûr ». Il ne manque plus que le Vel’div!

    • par payan antoine - 20 juillet 2011 à 16 h 02 min

      moi aussi je suis binatiaux,et je suis pourtant contre car nous ne sommes plus dans les années 60,et malheureusement il faut cesser ce flux qui
      aujuord’hui nous envahisses sous pretexte que nous sommes le pays de tous les droits

      • par GROSS BERNARD - 20 juillet 2011 à 21 h 10 min

        COMMENT PEUT ON TROUVER MAL PLACE CE QUI A ARRANGE ET TANT MIEUX, CEUX DE 1960. JE TROUVE CE COMMENTAIRE DU20.07 16H02? D UNE SUFFISANCE PEU COMMUNE. IL Y AURAI LES BI NATIONAUX « VRAIS » ET LES FAUX. VOUS AURIEZ FAIT FUREUR EN D AUTRES TEMPS PAS SI LOINTAINS;

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.