Soutenez le PS

Adhérez au PS

Cela sent la gagne !

La Fédération des Français à l’Etranger du Parti Socialiste a tenu ces 29 et 30 août sa convention annuelle à Paris. La convention, c’est notre rendez-vous de fin d’été, une petite université d’été à nous au cœur du siège du PS, l’occasion de débats politiques, mais aussi de retrouvailles amicales entre militants du bout du monde. Il y a tant de visages que l’on y revoit avec bonheur, année après année, un peu comme une histoire de famille que l’on écrirait à plusieurs mains depuis si longtemps. La convention, c’est la rencontre de l’idéal et de l’engagement, de la solidarité et de l’amitié. Français à l’étranger, militants de l’Europe et de la solidarité internationale, notre histoire, c’est la France tout au long de la vie. La France qui tend la main, la France qui encourage et qui protège, la France de la paix et de l’émancipation.

Nous avons vécu une convention inédite, historique même, au cours de ces deux derniers jours. Sans doute aucune autre Fédération du PS n’aura la chance qui a été la nôtre de pouvoir rencontrer, écouter et interroger plus d’une heure durant chacun de nos 6 candidats aux Primaires Citoyennes des 8-9 et 15-16 octobre. Cela valait bien quelques cheveux blancs pour deux ou trois d’entre nous dans l’organisation ! Dans une salle Marie-Thérèse Eyquem bondée, en présence de plus de 150 militants, nous avons reçu François Hollande, Arnaud Montebourg, Ségolène Royal, Manuel Valls, Martine Aubry et Jean-Michel Baylet. Débats de haute facture : les candidats sont tous de très haut niveau. Le choix sera dur ! C’est peut-être une difficulté : qui soutenir ? C’est en tous les cas notre chance : celle ou celui que les Français choisiront ne manquera ni d’idées, ni de panache.

A l’étranger, nous ouvrirons 43 bureaux de vote. Et près de 4 000 compatriotes voteront en outre par correspondance. Derrière cet effort, le message est clair. Vous voulez que cela change fort ? Vous en avez assez de la politique de Nicolas Sarkozy, du service public à l’étranger sacrifié, de la binationalité attaquée, de l’Europe bradée, de l’Afrique insultée au motif que l’homme y serait insuffisamment entré dans l’histoire? Venez voter aux Primaires Citoyennes ! Il faut tourner la page de ces années gaspillées. Le temps du choix est aussi celui de la mobilisation. D’ores et déjà. Au-delà du Parti Socialiste, dans le camp du progrès, parce que l’alternance commence dès à présent. Rendez-vous en octobre pour construire la victoire. Pour semer les graines de nos succès du printemps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.