Soutenez le PS

Adhérez au PS

Deux nouveaux sénateurs pour les français à l’étranger

Ce dimanche 25 septembre 2011 restera dans l’histoire politique française comme un jour particulier, qui voit pour la première fois de la Vème République la gauche conquérir la majorité du Sénat. Le résultat de ce scrutin est une véritable déroute pour Nicolas Sarkozy et pour la droite, qui paient au prix fort la mise à sac du service public dans les territoires, les transferts de responsabilités sans ressources financières, le gel des dotations de l’Etat et la suppression de la taxe professionnelle. La gauche a gagné car elle a su se rassembler et convaincre les grands électeurs qu’elle offre pour l’avenir les garanties d’une puissance publique juste et solidaire.

Ce jour est particulier aussi pour nous, socialistes français à l’étranger. Hélène Conway et Jean-Yves Leconte ont été brillamment élus et il n’aura manqué que 6 voix pour que Kalliopi Ango-Ela les accompagne au Sénat. En gagnant un siège de plus, nous avons contribué à cette alternance politique dans une assemblée que l’on croyait, il y a peu encore, ancrée à droite ad vitam eternam en raison d’un mode de scrutin inique et d’une carte électorale désuète.

Ce soir, un élément fondateur de la victoire de 2012 a été posé. Nicolas Sarkozy ne pourra plus recourir à la loi organique pour déconstruire la décentralisation. Et le futur Président du Sénat nommera au Conseil Constitutionnel un membre ouvert, indépendant, non-inféodé à la droite et à la bande du Fouquet’s.

Bravo à Hélène et Jean-Yves et merci aux grands électeurs du groupe Français du Monde-ADFE à l’Assemblée des Français de l’Etranger. Savourons ce moment. C’est à gauche que s’écrit l’avenir.

Photo Louis Sarrazin : Hélène Conway ( au centre ) et Jean-Yves Leconte ( à sa droite ) accompagnés à chaque extrémité par Claudine Lepage ( Sénatrice des Français à l’étranger ) et Richard Yung ( Sénateur des Français à l’étranger )

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.