Soutenez le PS

Adhérez au PS

Devenir Français : L’accès à la nationalité est la récompense d’un parcours d’intégration réussi

Le Ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, s’est engagé à refaire de l’accès à la nationalité un véritable moteur du sentiment d’appartenance à notre Nation. Devant l’urgence de rompre avec les pratiques du précédent gouvernement, deux circulaires envoyées aux préfectures et consulats à l’étranger permettent de faciliter les conditions de l’entrée dans la nationalité française.

La consigne est claire : il s’agit d’appliquer aux dossiers des postulants des critères transparents, justes et objectifs : insertion professionnelle avérée, cohérence du parcours professionnel sans réserver l’octroi aux seuls salariés embauchés en CDI, régularité du séjour. Le gouvernement réaffirme ainsi la supériorité du mérite, de la cohérence et de la persévérance dans la volonté d’intégration et rejette l’arbitraire et le durcissement qui découragent les parcours courageux.

Le Ministre, né à l’étranger, a rappelé dans son discours de Toulouse que l’appartenance à la Nation française est avant tout l’expression d’un attachement, d’une affection et non pas le seul résultat de la naissance. Nombreux sont nos concitoyens en France et à l’étranger, y compris ceux qui possèdent une double nationalité ou sont mariés à des étrangers, qui s’inquiétaient du durcissement des conditions de l’accès à la nationalité française, y voyant le signe d’une fermeture et d’une dérive idéologique.

La jeunesse, avenir de notre pays, n’est pas oubliée. Les jeunes de moins de 25 ans installés régulièrement et scolarisés depuis cinq ans bénéficient de conditions de naturalisation facilitées. Les diplômés étrangers, souvent bilingues, formés chez nous, peuvent de nouveau espérer être accueillis par notre pays et insérés dans les entreprises françaises sans attente humiliante et trop incertaine, mais avec la reconnaissance due à celles et ceux qui contribuent à la croissance, à l’innovation et à la recherche française.

Cette circulaire est un réel et beau signal d’apaisement et de cohésion adressé à tous les Français ainsi qu’aux citoyens qui forment le projet affirmé de rejoindre notre communauté nationale.

Axelle Lemaire ( Députée 3e circonscription )
Arnaud Leroy ( Député 5eme circonscription )
Daphna Poznanski ( Députée 8ème circonscription )
Claudine Lepage ( Sénatrice )
Richard Yung ( Sénateur)
Jean-Yves Leconte ( Sénateur )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.