Soutenez le PS

Adhérez au PS

Mali – Point de situation sur la sécurité de nos compatriotes

Hélène Conway-Mouret, ministre déléguée chargée des Français de l’étranger, a réuni ce matin les parlementaires représentant les Français de l’étranger au Centre de crise du ministère des Affaires étrangères afin de leur présenter un point de situation sur les dispositions prises pour la sécurité de nos compatriotes dans la région. Elle souhaite faire part de la communication suivante :

« La cellule de crise de l’ambassade est activée. Une mission de renfort composée de 5 agents du Centre de crise est à Bamako depuis le 12 janvier pour appuyer notre poste dans la gestion de la crise.

Le dispositif de protection de nos emprises est renforcé par des détachements du GIGN.

Les trois écoles françaises de Bamako sont fermées jusqu’à nouvel ordre par mesure de précaution.

Il n’y a plus de Français en difficulté ou isolé. Le travail d’ilotage de l’ambassade a permis d’identifier les ressortissants qui n’étaient pas à Bamako.

Les « Conseils aux voyageurs » du ministère des affaires étrangères déconseillent formellement de se rendre au Mali et recommandent aux Français dont la présence n’est pas indispensable de quitter provisoirement le Mali. La carte de la Fiche Conseils aux voyageurs disponible pour le Mali a été modifiée pour étendre la zone rouge en y incluant les villes de Ségou, San et Tominian.

Un message a été adressé aux Français de passage inscrits sur «Ariane» leur recommandant de quitter provisoirement le Mali et de se signaler auprès de l’ambassade.

Une réunion consulaire européenne a eu lieu à Bamako afin d’actualiser les chiffres des communautés européennes. Le nombre de ressortissants européens sur place sous protection de la France est estimé à 640. Il y a également 70 Suisses, 400 Canadiens et 100 Australiens.

Je me rends chaque jour au Centre de crise et suis en contact régulièrement avec notre ambassadeur à BAMAKO. Le 17 janvier, une rencontre s’est tenue avec les ONG et les agences humanitaires des Nations unies afin d’évoquer avec elles la situation prévalant au Mali et dans les pays limitrophes (déplacements de population) et de faire le point sur la réponse humanitaire en cours ou prévues.

Compte tenu de l’impact régional de la situation sécuritaire au Mali, il est tout particulièrement demandé aux Français d’adopter la plus grande prudence et de restreindre leurs déplacements en se référant aux indications figurant dans les fiches CONSEILS AUX VOYAGEURS et sur le site de l’Ambassade de France en Maurtanie

S’agissant de la prise d’otage sur un site pétrolier dans le sud de l’Algérie, le ministère des affaires étrangères procède actuellement en liaison avec les autorités algériennes aux vérifications nécessaires. Nous sommes pleinement mobilisés.»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.