Soutenez le PS

Adhérez au PS

Double attentat à Ankara: point de vue / témoignage


Double attentat à Ankara: point de vue / témoignage

 

 

 

Le 11 octobre 2015,

Ankara

Photo Bulent Kilic.AFP

Le double attentat perpétré par deux terroristes qui se sont fait exploser au milieu des manifestants rassemblés pour la paix à l’appel des syndicats de gauche (KESK, DISK, TMMOB, TTB) et soutenus par le HDP et CHP, nos deux partis frère turcs, a fait selon un dernier bilan 128 morts et 516 blessés. A ce jour, nous savons que parmi les morts, il y 11 membres de la jeunesse du CHP, plusieurs dizaines de membres du HDP dont deux candidats aux élections du 1er Novembre sur la liste d’Istanbul.

Cet odieux attentat fait suite aux attentats de Diyarbakir (juste avant les élections du 6 juin, qui visait un meeting du HDP et qui a fait 4 morts et plus de 200 blessés) et de Suruç, (juste après les élections) qui visait des jeunes du HDP en route pour Kobane. Attentat, qui lui a causé le décès de 34 jeunes et en a blessé plus de 100 autres.

Les auteurs de ces deux attentats ont été identifiés. Il s’agit de citoyens turcs originaires de la ville d’Adiyaman, membres présumés de Daesh, dénoncés par leurs familles, connus de la police car interpellés précédemment mais remis en liberté ensuite.

Et pourtant Daesh, d’habitude si prompt à revendiquer les attentats commis par ses membres, n’a toujours, plusieurs mois plus tard, publié aucun communiqué à ce sujet.

L’hypothèse que l’attentat de ce samedi à Ankara ait été perpétré par des membres du PKK est tout aussi peu crédible puisque le HDP (parti pro-kurde qui a obtenu 13% aux dernières législatives), soutenait ce rassemblement pour la paix et que le PKK a annoncé un arrêt des attaques contre la police et l’armée turques jusqu’aux législatives anticipées.

Et comme bien souvent en Turquie, on en revient à l’hypothèse d’une manipulation par des forces dites de « l’Etat profond » Les auteurs de ces attentats, croyant servir l’islamisme radical, selon l’hypothèse actuelle, ou l’ultra nationalisme contribuent en fait à créer un climat de terreur qui pourrait dissuader certains citoyens de se rendre aux urnes le 1ernovembre ou conduire à un report de ces élections anticipées. C’est du moins ce que certains imaginent probablement…

Selon tous les sondages, les résultats de ce scrutin – s’il se déroule dans des conditions « normales » – devraient être à peu près les mêmes que lors du vote de juin dernier qui a vu le HDP franchir largement le barrage des 10% et le parti présidentiel perdre sa majorité. Difficile à admettre quand on détient depuis 13 ans un pouvoir sans partage…

Mais la société turque a évolué et n’est plus dupe de ces manipulations qui visent à instaurer un climat de terreur et de haine. Ni les citoyens d’origine kurde ni les démocrates et socialistes de Turquie, qui paient un très lourd tribu pour défendre la démocratie, ne se laisseront berner.

Nous, socialistes et démocrates européens, avons le devoir de nous ranger très clairement et fermement aux côtés de nos camarades du HDP et CHP ainsi qu’aux côtés de la société civile de Turquie de plus en plus active (en particulier sur les réseaux sociaux quand ceux-ci ne sont pas partiellement inutilisables, comme c’est le cas depuis les derniers attentats) pour que ce grand pays ne sombre pas à son tour dans la guerre civile.

La situation est grave : il est temps de prendre la mesure de ce qui se passe et d’adopter une position ferme pour que le Président Erdogan comprenne une fois pour toute que rien ne pourra entraver le désir de la majorité des citoyens de Turquie de vivre ensemble dans une véritable démocratie respectueuse des droits de chacune de ses composantes.

Ahmet KIRAZ

Secrétaire de la Section PS d’Istanbul

Membre du Conseil Fédéral de la FFE

————-

Ceci est un point de vue et non pas un communiqué de presse de la FFE-PS

Un commentaire

  1. par jolibert patrick - 15 octobre 2015 à 20 h 14 min

    D’accord avec cette analyse !
    Cela dit DAESH aurait déjà revendiqué cet attentat !
    PKK a effectivement déclaré 1 trêve unilatérale ,il n’a jamais commis ce genre d’attentat ,surtout pour tuer des Kurdes ou des sympathisants d’HDP !en remerciement ses positions ont été bombardées dès le lendemain par l’aviaion turque !!!!!!!!!!!!!
    Il reste donc 1 seule solution :l’opération a été réalisée à l’instigation du GVT ,AKP ,en 1 mot ERDOGAN;
    Contrairement à ce que vous dites ,ERDOGAN ne comprendra jamais ! il est pire que POUTINE ,voire BASSAR EL HASSAD !il ne renoncera jamais au pouvoir et j’en arrive même à me demander ce qu’il va se passer si dans 4 ans il n’est pas réelu ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.