Soutenez le PS

Adhérez au PS

La FFE-PS salue l’attribution du Prix Nobel de la Paix au Quartet du dialogue national tunisien

 

 

 

 

10 octobre 2015 –

La Fédération des Français de l’étranger du Parti Socialiste salue l’attribution du Prix Nobel de la Paix au Quartet du dialogue national tunisien constitué par le syndicat UGTT (Union Générale tunisienne du travail), de la fédération patronale Utica (Union tunisienne de l’industrie, du commerce et de l’artisanat), de la Ligue tunisienne des droits de l’homme et de l’Ordre national des avocats.

 

Le Printemps Arabe a débuté en 2010-2011 en Tunisie, puis s’est rapidement  étendu en Afrique du Nord et au Moyen –Orient. Dans bon nombre de ces pays, la lutte pour la Démocratie et des droits fondamentaux est aujourd’hui en panne ou faisant face à des revers. La Tunisie connaît une transition démocratique qui repose sur une société civile dynamique animée par la demande du respect des droits humains fondamentaux.

 

Constitué à l’automne 2013 après les assassinats politiques de Chokri Belaïd et de Mohammed Brahimi, le Quartet a créé les conditions pour engager un dialogue politique pacifique entre les citoyens, les partis politiques et les autorités et pour former un gouvernement indépendant. Puis, il est parvenu à arracher aux partis politiques de l’opposition et aux parties prenantes de la coalition gouvernementale une « feuille de route » en faisant émerger un consensus au sein de la société tunisienne face aux menaces grandissantes de divisions politiques et religieuses. Enfin, son soutien aux travaux de l’assemblée constituante et ses efforts pour obtenir l’adoption d’une nouvelle constitution tunisienne respectueuse des libertés et des droits humains approuvée par la population tunisienne dans son ensemble ont ainsi permis de sortir de la violence politique, de faire parvenir la révolution tunisienne à des élections libres et pluralistes, et à une alternance politique pacifique à l’automne 2014.

 

Grâce à l’action du Quartet, la Tunisie a évité les déceptions et les espoirs anéantis, tragiquement éprouvés par d’autres pays de la région. Les membres du Quartet du dialogue national tunisien ont contribué à accompagner le changement que le peuple tunisien réclamait en jouant un rôle crucial pour la stabilité du pays, la conquête de la liberté, la justice, et la poursuite du processus démocratique.

 

Quelques mois après les attentats perpétrés au Musée du Bardo et sur une plage de la ville de Sousse, 24 heures après la tentative d’assassinat du député Ridha Charaffedine, la Tunisie doit demeurer un espoir pour le monde arabe et bien au-delà.

 

La FFE-PS rend hommage au courage de ces femmes et de ces hommes qui, face aux attaques répétées contre les libertés, ont su rassembler tous les acteurs de la société pour consolider la jeune démocratie tunisienne. 

Ce Prix Nobel de la Paix est un appel à soutenir toutes les forces des sociétés civiles qui luttent pour la démocratie, le pluralisme et l’état de droit.

C’est précisément lorsque ces principes sont bafoués que nous devons les réaffirmer avec plus de force !  

 

Le Bureau Fédéral de la Fédération des Français à l’étranger du Parti Socialiste.

Contacts:

Mehdi Tanani – secrétaire fédéral à l’International – mehdi.tanani@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.