Soutenez le PS

Adhérez au PS

Après l’attentat d’Ankara

Une nouvelle fois la Turquie a été frappée durement par le terrorisme.

Nous condamnons fermement l’attentat perpétré le 17 février à Ankara comme les précédentes actions terroristes menées à Istanbul, Ankara, Diyarbakir et Suruç, ainsi que la répression d’Etat à Cizre. Nous présentons nos condoléances aux familles des victimes de tous ces massacres.

On ne peut manquer d’être frappé par la rapidité avec laquelle l’un des auteurs présumés de l’attentat aurait été identifié. Selon le gouvernement turc, il s’agirait d’un ressortissant syrien d’origine kurde, membre du PYD-YPG (milices d’autodéfense kurdes de Syrie). Le PYD et le PKK (Parti des travailleur du Kurdistan) viennent cependant de démentir toute implication dans cette action terroriste.

La piste Daesh semble avoir été écartée par les autorités alors que cette organisation avait menacé la Turquie de représailles dans sa revue en langue turque et que, fin décembre, deux terroristes de cette organisation avaient été arrêtés en plein repérage sur les lieux même où l’attentat s’est produit. D’autre part, Eren Erdem, député du CHP (opposition), vient de déclarer que l’imminence d’une telle action avait été annoncée par les services de renseignement.

Nous appelons le gouvernement turc à examiner toutes les pistes possibles et à ne pas tenter d’utiliser ces actions terroristes pour justifierles bombardements contre les Kurdes Syriens par l’armée turque. 

Seule la reprise du dialogue avec la minorité kurde de Turquie pourra permettre de résoudre un conflit qui depuis plus de 30 ans endeuille ce pays.

La section du PS d’Istanbul

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.