Débats
     
    Motion des participants au stage de formation FFE 2005
Promotion « Louise Michel »
 
     
  

Paris, le 2 juillet 2005

C'est au sein du militantisme que la sève des idées socialistes émerge et se diffuse. Toute constriction des échanges entre la base et les instances dirigeantes conduit inévitablement à une incompréhension mutuelle. Ainsi le processus de réflexion se paralyse entraînant à son tour une léthargie de la capacité d'action du parti.

Afin d’assurer un rapprochement des instances du Parti Socialiste avec sa base, nous demandons aux militant(e)s, aux membres des différents bureaux et notamment aux candidat(e)s à une place au sein du prochain bureau national de respecter les choix des militants en s’engageant à :

a) Favoriser la présence de militants et militantes au sein des instances du parti, des équipes des élus socialistes et des cabinets ministériels si les socialistes étaient amenés à former un gouvernement.

b) Soutenir sans défection, ni défaillance, et ce, pendant toute la durée de la campagne présidentielle, le candidat choisi par le vote des militants.

Motion adoptée à l’unanimité

Votants :
Renaud Arnaud (Canada)
Frédéric Brunier (Chine)
Éric Descarrier (Angleterre)
Osvaldo Marcel Farias (Uruguay)
Bernadette Ginestet Levine (États-Unis)
Eunice Gomez (Bénin)
Thomas Jeanmart (Suède)
Mouraly Lamour (Inde)
Michelle Mery (Cameroun)
Guillaume Pearon (Mali)
Hajj Samir Tarraf (Sénégal)

Présents lors du vote :
Pierre-Yves Le Borgn’, Premier Secrétaire Fédéral
Manon Mondoloni, Bureau Fédéral Animation, Coordination et Formation
Jean Daniel Chaoui, Bureau Fédéral Mondialisation
Valérie Rabault, Bureau fédéral Économie, Formation Professionnelle et Fiscalité

Apportant son support à la motion :
Sylvie Grosjean (Canada) Le 6 Juillet 2005